Examens preventifs aussi souvent

Des recherches scientifiques préventives fondamentales doivent être effectuées une fois par an, quel que soit l’âge. S'adapte à leur morphologie et à leur prise de sang. Il est également intéressant d'étudier le taux de cholestérol dans le sang et le sucre. Ces tests fournissent de nombreuses connaissances sur l'état de santé et permettent de détecter les maladies à un stade précoce. Ils doivent être effectués régulièrement, quels que soient l'état de santé et l'état général du corps.Connaissances importantes sur la recherche scientifiqueLes tests analytiques doivent être effectués à jeun. Le dernier jour, le souper doit être pris au plus tard à 18 h 00. Des repas trop copieux et trop tardifs augmenteront le taux de cholestérol et de glucose dans le sang. La morphologie est une analyse biochimique du sang. Son effet est de déterminer si la composition du sang est adéquate et que l’organisme ne développe pas d’inflammation (le signe OB en témoigne.Test de sucre

Tester le niveau de sucre (glucose dans la nature est appelé le dernier, le seul échantillon traité selon la morphologie. Le résultat correct est inclus dans les murs 70-00 mg / dL.Après avoir atteint l'âge de 40 ans, il est également utile d'effectuer régulièrement un lipidogramme régulier. Vous pourrez ainsi en apprendre davantage sur le taux global de cholestérol dans le sang et sur le sujet des HDL et LDL, c’est-à-dire économique et à faible taux de cholestérol. C'est le LDL (mauvais cholestérol qui est le plus cruel et menace l'apparition de l'athérosclérose. Le lipidogramme informe également sur l’état des triglycérides, c’est-à-dire des graisses, qui sont très désagréables pour le système circulatoire de l’homme (dont la structure est inférieure à 150 mg / dL.Test d'urine

Snoran Plus

Chaque année, il est utile de vérifier l'urine, ce qui vous permet de vérifier les reins et l'organisme urinaire complet. Il faut en plus radiographier les poumons pour détecter une éventuelle tuberculose, qui reste très difficile. L’échographie abdominale elle-même est importante, ce qui permet d’évaluer, entre autres, l'état du foie, de l'estomac, de la vésicule biliaire, de la vessie, du duodénum et du pancréas.