Les subventions au developpement de l entreprise 2014

Nous sommes responsables que le développement de notre entreprise dépende de la satisfaction de tous les consommateurs qui utilisent leurs services directement, à savoir des unités d'installation, des magasins spécialisés, des entreprises de construction et des investisseurs, qui sont les destinataires finaux.

Nous sommes convaincus qu'élargir l'offre commerciale, raccourcir les délais de livraison, améliorer les qualifications du personnel et améliorer en permanence le niveau de service à la clientèle et la forme des équipements fournis garantissent la réalisation de l'objectif visé.

Nous nous engageons à tout mettre en œuvre pour que nos clients soient satisfaits et confiants du prix des services publics et des marques que nous proposons.

Le ventilateur portant le mot «antidéflagrant» est une cuvette antidéflagrante rectangulaire, conçue pour être positionnée à proximité de zones explosibles, adaptée pour être installée dans tout type de travaux dans des conduits de ventilation rectangulaires. Fabriqués en tôle d'acier galvanisé et équipés d'un volet d'inspection, ils permettront l'accès au moteur et au rotor sans qu'il soit nécessaire de retirer le conduit de ventilation.

Les ventilateurs centrifuges sont fabriqués conformément à la norme mondiale ISO 9001. Préparés à cet effet dans les zones à risque d'explosion en dehors des mines et des excavations minières. Les ventilateurs ont des rotors en alliages d'aluminium ou des rotors en tôle d'acier, autonettoyants, revêtus de poudre. Peu importe la catégorie, les roues sont équilibrées conformément à la norme ISO 1940-1. Le boîtier peut être soudé à partir de tôle d'acier, revêtue de poudre noire. Le logement a un trou d'inspection et de drainage. La construction comporte des détails en tôle de laiton minimisant le risque d'étincelles. Les turbines et les corps en acier galvanisé, galvanisé ou inoxydable sont conçus sur demande.

Les ventilateurs de toit sont utilisés pour la ventilation sociale et industrielle dans les zones potentiellement explosives. Les machines sont à entraînement direct, un rotor à pales inclinées vers l’arrière, en tôle galvanisée, avec moyeu en aluminium. Les ventilateurs étaient équipés d’un moteur triphasé adapté au travail en atmosphère explosible.