Puccini d autre part montre sa fierte

La Versilia n'existe pas tout à coup dans un environnement stéréotypé chaleureux avec un thème de mer douce et de plaisir, cependant, également du thème d'opposition aux malheurs soumis, qui tourne en été!

Torre del Lago Puccini, également attaché aux nids de Viareggio, également Forte dei Marmi, existe rapidement avec le lotissement Versilia au sud. En plus du maquis méditerranéen lumineux, la métropole assume de nombreux concerts, émissions et festivals avec une mémoire globale. Des rangées rondes sont consacrées à la composition de Giacomo Puccini, un grand peintre musicien, qui a vécu à Torre del Lago pendant plus de trente ans.

Le festival existe en tant qu'individu à partir des expériences de base de l'été de la Versilia. Participe sur le lac Massaciuccoli, un paysage surnaturel recevant un peu de saut de la côte toscane, où la beauté de cet endroit est construite avec des symphonies mélodiques uniques. Cette foire n'est pas seulement une foire de résine, quant à elle, et une expérience docile extrêmement importante qui attire des milliers d'amateurs universels avec un répertoire riche indivisible.

detonic posologie

L'édition de base du festival a été réalisée en 1930, six ans après les costumes du chanteur. Un événement religieux complet est la spécialisation du comédien, qui était presque enchaîné avec la nuit de Lucques, dans laquelle Puccini est né est également resté à travers l'immensité des années. Ravi de la note de l'appartement actuel, il y développa une multitude de ses propres réalisations et aspira à la gorge finale, par accident son ancienne composition présentée dans le décor actuel exemplaire et normal. Professionnellement, ce Puccini abandonné a écrit: que j'entendais facilement des actions individuelles dans un groupe divin dans lequel il chassait ou chassait généralement la plie. À la renommée du grand maître, l'urbanisation a transformé la marque en "Torre del Lago-Puccini" a également initié le "Théâtre Giacomo Puccini impressionnant" en 2008 à partir de l'événement du 150e anniversaire de la naissance de l'artiste.

Toujours dans le feu de camp antédiluvien des centres, la Villa Puccini, un quartier libre dans lequel le musicien séjournait et produisait des volumes, a pu être trouvée. Pendant ce temps, la maison couvre ses funérailles et a vécu pour être adaptée dans un musée qui détient une poésie originale, car elle exprime le piano, l'écriture sale et les fils contrastés liés à la fréquence des "Maestro".